Okinawa shaolin

L’HISTOIRE D’OKINAWA SHAOLIN

30 ans de passion et de travail ont forgé l'histoire du dojo et inscrit les Arts Martiaux dans le cœur de ses élèves... Bien plus que de simples cours de sport, un art de vivre et une expérience aussi exigeante que gratifiante.

En Septembre 1991, le club sous le nom d’Okinawa Karaté Club à ses débuts, ouvrait ses portes dans un petit Dojo du 1er arrondissement de Lyon. Un écrin agréable mais bientôt rattrapé par l'attractivité grandissante du Club poussant ainsi les plus fidèles à un exode forcé vers des lieux plus adaptés.

L'ÉVOLUTION DU CLUB

Le Professeur Phu Suon Kea proposait des cours de Karaté, de Kobudo, de Taijitsu, de Kung Fu. Décision est prise en 2000, de trouver un Dojo situé dans un cadre agréable, pour le confort des élèves et afin d’optimiser les possibilités d’enseignement des arts martiaux.

Le club déménage alors dans un local plus spacieux de 250m2, comprenant deux salles équipées, se situant au 110 quai Pierre Scize dans le quartier de Saint Paul à Lyon 5ème. Au départ les surfaces peu ergonomiques et les plafonds trop bas empêchant le maniement des armes, nécessitaient la réalisation de gros travaux. La plupart ont été réalisés par les professeurs et des élèves volontaires dont certains se sont beaucoup investis, ceci illustre bien l’esprit de solidarité qui règne au sein du Dojo et la philosophie voulue par les fondateurs.

Au fil du temps, les disciplines enseignées évoluent, le professeur se consacre au développement des disciplines japonaises avec le Karaté et Kobudo et des disciplines chinoises avec le Kung Fu et Tai Chi Chuan.

En 2003, cette orientation a été confirmé par une modification dans le nom du club par Okinawa Shaolin.

Aujourd'hui le Sifu (le maitre enseignant en chinois) a laissé sa place à son fils Sokhara Suon qui reprend le flambeau. Il enseigne chaque semaine le Kung-Fu Choy-Lee-Fut sous toutes les formes qu'il peut revetir : Taolu, Gong Fang, combat, armes, ... Le Karaté quant à lui est enseigné par le Sensei Pierre Cote, 6ème DAN, Professeur diplômé de la Fédération Française de Karaté - FFK.

Enfin le club accueille dans ses locaux et dans l'optique de promouvoir les arts martiaux sur l'agglomération lyonnaise, des associations pratiquant d'autres arts asiatiques commes : L'Aikido, Le Ninjutsu, etc...

NOTRE PHILOSOPHIE

Au fil des années, l’école Okinawa Shaolin a su développer une pédagogie qui lui est propre. À l'origine, l’objectif du professeur Phu Suon Kea était d’enseigner aux élèves une philosophie enrichissante qu’ils pouvaient appliquer dans leur vie quotidienne.

La compétition n’est que secondaire : ce n’est qu’une étape dans l’apprentissage des Arts Martiaux. Les élèves peuvent ainsi progresser à leur rythme sans subir de pressions extérieures. Cette liberté d’esprit leur permet d’apprécier pleinement leurs enseignements et leurs avancées.

De plus, c’est un des rares clubs à proposer des cours avec des armes traditionnelles. Dans la théorie des Arts Martiaux, travailler à mains nues ne suffit pas, il faut aussi apprendre à se servir des armes puisqu’elles sont considérées comme le prolongement de la technique qui conduit l’élève plus loin dans sa progression.

Aujourd'hui, pour les professeurs Florence Parodi-Suon et Sokhara Suon, le but absolu est qu’un élève continue de pratiquer toute sa vie, qu’il amène d’autres personnes à la pratique dans un objectif de mieux-être.

L’apprentissage doit se faire en toute humilité, la vanité est bannie au profit du respect mutuel : peu importe la victoire ou la défaite, l’essentiel est de continuer à travailler et à progresser, ce qui donne au Dojo une atmosphère toute particulière, entre apaisement, esprit martial et traditions revisitées.

NOTRE DOJO


LA PHILOSOPHIE

Depuis l’an 2000, notre association est situé au 110 quai Pierre Scize Lyon 5ème, à deux pas de la place St Paul et de la place des terreaux.

Nous disposons d’un accueil, de vestiaires spacieux et de deux grandes salles d’entraînement. Ces dernières sont d’une superficie de 100m2 chacune, l’une avec tatami, l’autre avec parquet.

Une de ces salles est équipée d’armes traditionnelles et de nombreux matériels d’entraînements qui sont à votre disposition.

Il est dit qu'il faut posséder et entretenir 7 vertus pour pratiquer les arts martiaux  :

1. Droiture                 5. Hônneteté

2. Courage                6. Honneur

3. Bienveillance        7. Loyauté

4. Respect

Si cela vous évoque une envie d'en apprendre plus, le dojo vous ouvre ses portes du Lundi au Vendredi!